mardi 7 juillet 2009

Programme de la Web TV Spécial Paris Europlace

Programme de la Web TV
Vidéo envoyée par labourseetlavietv

Chaque année, Paris EUROPLACE organise ses «Rencontres Financières Internationales» qui permettent à ses membres - entreprises, banques, institutions financières, sociétés de gestion, cabinets juridiques et comptables de confronter leur point de vue sur l'actualité économique et financière.
Retrouvez les vidéos réalisées par la WebTV www.labourseetlavie.com qui a rencontré à cette occasion des acteurs de la gestion d'actifs, de la microfinance, etc ...

dimanche 5 juillet 2009

Quand Fillon prive Lagarde de Paris Europlace

par Didier Testot.
Paris Europlace et ses "Rencontres financières internationales" qui ont eu lieu le 2 juillet dernier, c'est un peu le Festival de Cannes de la Finance, sans les paillettes mais avec le gratin.
Cela se passe tous les ans au Pavillon d'Ermenonville et cela permet aux responsables de la place de Paris, banquiers, gestionnaires d'actifs, mais aussi acteurs étrangers de venir échanger sur une thématique d'actualité.
Cette année, le thème choisi fut : "The aftermath of The Crisis. Time for Dialog and Opportunities".
Dialogue et opportunités en ces temps de crise, il était intéressant d'écouter lors des tables-rondes organisées à cette occasion ce qu'avaient à dire les principaux financiers du pays.
Mais avec cette année un mauvais coup fait par François Fillon le Premier Ministre qui a empêché Christine Lagarde, la Ministre de l'Economie, de briller devant ce parterre qui n'attendait qu'elle pour le déjeuner : Michel Pébereau, Président du Conseil d'administration de BNP Paribas, Georges Pauget Directeur général de Crédut Agricole S.A., Augustin de Romanet Directeur général de la Caisse des Dépots, Jean-Pierre Jouyet Président de l'AMF entre autres....
François Fillon avait décidé que le 2 juillet il fallait aller à Bagdad pour parler business, un communiqué étant diffusé pour des questions de sécurité, seulement le matin de ce voyage. Christine Lagarde était donc de ce voyage et pas à Paris Europlace, c'est un peu comme si l'on privait le Ministre de l'Agriculture de son salon.
A la place, c'est une vidéo de près de 40 minutes qui nous a été servi, le temps du déjeuner. Christine Lagarde a dû avoir une nuit courte vu les images du tournage derrière elle, à part quelques oiseaux, un pigeon semble-t-il, il n'y avait pas grand monde.
Ces conseillers qui ont l'habitude de pondre 40 minutes de discours n'ont pas osé lui dire que 40 minutes en vidéo c'est un tunnel, surtout quand une seule personne parle.
Certes il était difficile de ne faire que 2mn30 ou 3 minutes, temps moyen de consommation des internautes souvent mis en avant, mais là 40 minutes, c'était trop.
Sans donner les noms, c'est pas mon genre, un certain brouhaha s'est emparé peu à peu de la salle, la Ministre continuant son discours dans sa fenêtre vidéo, avec Notre-Dame derrière elle, autre symbole, et elle a eu droit tout de même à quelques applaudissements.
Source : Paris Europlace

Mais surtout, c'est le métier de journaliste qui veut ça, on observe toujours ce qui se passe, et là avant même la fin du discours, des tables de déjeuner s'étaient brusquement clairsemées.
Quelque chose d'impensable en la présence de la Ministre, car à la fin du déjeuner en général, la Ministre salue telle ou telle personnalité de la place et serre de nombreuses mains, certains faisant en sorte d'ailleurs de se trouver devant elle au bon moment.
Las, François Fillon a troublé ce jeu du début de l'été, en oubliant que la Ministre de l'Economie traditionnellement reçue avec attention dans cet environnement, avait en vidéo, perdu une partie de son pouvoir d'attraction.
Elle n'aura aucun mal si François Fillon ne lui fait pas le coup l'année prochaine pour réparer son absence, car elle le sait de part son ancien métier, une plaidoirie en vidéo ne vaut pas la présence physique d'un avocat de la place.

La Web TV de l'économie www.labourseetlavie.com a recueilli ce 2 juillet des commentaires des acteurs de la gestion d'actifs, de la microfinance, etc...Egalement au programme l'interview du Dr Zeti Governor Bank Negara Malaysia, interview en anglais à voir sur Youtube
Elle donne à cette occasion son point de vue sur la crise financière et nous ramène à nos propres contradictions.
Nous donnons souvent des leçons aux pays émergents, sur leur gouvernance, celle qui parle est une femme, elle est le Gouverneur de la Banque centrale de Malaisie.
A méditer.




Retrouvez toutes les vidéos sur cette manifestation sur la Web TV de l'économie www.labourseetlavie.com