jeudi 15 octobre 2009

Jean Sarkozy inspire plus que le FMI

par Didier Testot

Si la politique m'a passionné jusqu'à la fin de mes études universitaires, depuis que je suis journaliste, à part une ou deux interviews TV de futurs ministres, j'ai eu la chance de ne pas avoir à en faire plus.
Pour avoir été témoin en coulisses du peu de cas d'un futur ministre sur l'un des ses futurs collègues du Gouvernement, et de l'affichage qu'il pouvait faire ensuite alors qu'il le détestait profondément, cette attitude m'avait rassasié sur l'envie d'en faire plus. Finalement, c'est un patron qui m'a parlé de politique avec cette "affaire" Jean Sarkozy à la fin d'une interview TV.
Ce pdg a des filiales à l'international et c'est d'un allemand qu'est venue la moquerie sur le fils du Président, histoire qui nous le savons tous a désormais largement franchi nos frontières.
Cet homme d'affaires allemand "alpague" donc le pdg Français pour lui dire tout le "bien" qu'il pense de Jean Sarkozy, fils du Président, candidat à la tête de l'Epad.
Et de plaisanter avec le pdg Français.
J'ai un scoop dit-il : "le chien de la femme du Président sera bientôt à la tête de la SPA".
Cette anecdote en dit long sur l'image de la France à l'étranger, je n'aimerai pas faire partie de ceux qui auront le droit de suivre le Président dans son prochain voyage à vocation économique à l'étranger. Sauf à s'attendre à se faire chambrer par ses hôtes sans pouvoir y répondre car on y sera pour affaires.
Reste que la place accordée à cette "affaire" en face de l'exhortation du FMI aux pays développés pour réduire leur dette publique (Le Monde du 14 octobre 2009) montre que la classe politique française s'égare à nouveau comme elle en a la triste habitude au lieu de trouver des solutions à cette montagne de dette, telle une montagne de déchets qu'elle sait créer et développer, mais rarement traiter comme il se doit.
Les entrepreneurs qui feraient cela comme les particuliers d'ailleurs seraient morts et enterrés depuis bien longtemps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire