dimanche 28 mars 2010

Volvo s'offre à la Chine grâce à Ford

par Didier Testot
Le suédois Volvo qui devient chinois racheté par Geely Automobile Holdings à Ford, c'est la révolution 2010 dans l'automobile qui se dessine pas à pas mais à ce jour dans le même sens. Les prédateurs sont chinois, les européens encore une fois des proies faciles. Renault-Volvo disparu depuis longtemps ! Merci Messieurs. Les échecs industriels et politiques du passé "folkloriques" auront eu des conséquences beaucoup plus importantes que prévu.


On ne connait pas Geely Automobile Holdings, et si l'on va sur le site du groupe (Geely), cela peut prêter à sourire tellement le site paraît décalé, en réalité il parait très jeune, presque fun. Sans doute par ce qu'on ne parle pas chinois (Video)
Si l'on se décide à aller voir la partie anglaise, deux communiqués viennent remettre les choses en place rapidement :"Geely Automobile Holdings Limited Sales Volume Up 54.2% YOY In February 2010" et cet autre "Geely Automobile Holdings Limited Sales Volume UP 137% YOY, Sales Volume for January 2010 reached 43,877 Units". Des chiffres certes sur un mois mais qui donnent le tournis quand on les compare au marché européen ou américain.
L'artisan de cette reprise de Volvo Mr Li Shufu le président de Geely Automobile Holdings détaille sa stratégie :
"Geely aims to continue increasing its international presence over the next five years, with a goal to build 15 production bases worldwide and sell two thirds of its cars outside China. To do so the company is growing organically, through its existing car brands, and by considering complementary acquisitions and partnerships. Geely’s investment strategy is defined by financial discipline and a commitment to new technologies and world class quality".


"By 2015, Geely plans to have developed several new car models, all compliant with international emissions requirements and suitable for sale overseas, and all of which will be designed with both domestic and international markets in mind. Among these new models will be five hybrid cars which are currently under development. As well as innovations in car design, Geely aims to release eight series of gasoline and diesel engines as well as seven series of manual and automatic transmissions".

En résumé Geely va faire ce que les européens ou les américains essayent de faire, conquérir le monde en dehors de la Chine, pour deux tiers de ses ventes, pas moins. 5 véhicules hybrides aussi, tiens ils sont capables de faire des véhicules hybrides !

Mais voilà son rachat de Volvo est plus qu'essentiel : un savoir-faire accumulé en terme de sécurité, 4X4, moteurs, une image, Volvo était une marque forte, elle va accélérer le développement de Geely, et ce que Ford n'a pas réussi à faire, Geely aura le loisir de le faire.

Il aura surtout le temps pour lui, Ford ne l'avait pas. Une différence de taille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire