dimanche 30 mai 2010

L'Europe joue la division

par Didier Testot.
Les semaines passent, la situation dans la zone euro ne s'améliore pas, au contraire. Si la dégradation de la note de l'Espagne par l'agence de notation Fitch ressemble à du déjà vu, les actifs avec des subprimes très bien notés pendant des années, puis dégradés, alors que leur valeur s'était déjà dépréciée, annonçant le pire, c'est aussi l'Europe qui transpire de la mésentente franco-allemande.
Or tant que la France et l'Allemagne n'ont pas trouvé le moyen institutionnel, pratique, visible, équilibré, pour sortir l'Europe de l'impasse dans laquelle elle s'est mise, les "marchés", les gérants d'actifs internationaux défieront les politiques. Et ceux qui en paieront le prix, cela a déjà commencé, sont les peuples européens avec le chômage de masse.
Dans ce contexte, les mesurettes, les déclarations devant les caméras de TV ne suffisent plus, il faut des actes, des décisions acceptables par tous et efficaces pour retrouver de la croissance.
La Web Tv www.labourseetlavie.com continue de dialoguer avec les observateurs et acteurs de cette crise. Avec des invités qui donnent leur vision de la crise dans la zone euro et les implications des décisions ou non-décisions des Etats.
Ce sont des vidéos qui nous donnent un éclairage sur une crise qui reste hors du commun, quoiqu'en disent les plus optimistes, et dont personne ne sait réellement aujourd'hui comment elle peut évoluer !

Jean-Louis Mourier Economiste Aurel BGC : interview









 Mathieu Plane Economiste OFCE : interview
Xavier Nicolas Resp. Gest. obligataire Aviva Inv. France : interview


Laurent Berrebi Chef économiste Groupama AM : interview








Philippe Waechter Directeur des Etudes Eco Natixis AM : interview









Pour finir les matières premières peuvent-elles subir les conséquences de ce qui se passe dans la zone euro,
quid de l'or et des valeurs minières ?

Jean-Bernard Guyon est Vice-Pdt Commodities AM : interview



dimanche 9 mai 2010

Crise économique et financière : L'Europe retient son souffle (Vidéos Bourse sur la Crise)

par Didier Testot.
Au delà des mesures prises par les Etats européens et dont nous verrons le résultat immédiat ce lundi 10 mai et les jours suivants, avec des investisseurs convaincus ou non de la force du message des responsables politiques européens, on le sait l'investisseur doit réfléchir à moyen terme sur ses investissements.

La Web TV www.labourseetlavie.com vous propose donc une série d'interviews sur cette crise dans la zone euro, à la fois côté investisseurs mais aussi économistes, afin de prendre du recul. La crise actuelle est bien plus la manifestation de défaillances de la croissance de la zone euro que du simple mouvement de fonds de "spéculateurs" dont à chaque fois on nous promet de sanctionner durement les agissements, sans aucune chance de réussir, car on met ce mot à toutes les sauces comme un épouvantail.
Doit-on considérer comme un vilain spéculateur une compagnie d'assurances qui protège ses clients ou une banque qui fait de même ? Soyons sérieux, comme pour les agences de notation qui n'ont fait que mettre au jour une situation, mais comme dirait l'autre, qu'aurait-on dit si elles n'avaient rien fait, qui peut croire que la situation de la Grèce se serait améliorée par miracle ?
La crise actuelle est bien plus qu'une simple crise de confiance, c'est ce que l'on peut tirer des entretiens TV tournés cette semaine. 
Car les invités interviewés vont au delà du "krach" enregistré sur les marchés financiers pour mettre en perspectives l'échec des Etats à relancer une machine économique "vérolée" par la faiblesse de la demande des pays développées, avec des consommateurs trop longtemps dopés par la dette.








 François Chevallier Stratégiste Banque Leonardo







 Jean-Philippe Lahana Président JPL Finances








Xavier Lépine Président du Directoire UFG-LFP








Franck Dixmier Directeur de la Gestion Allianz Global Investors France








Bruno Cavalier Chef économiste Oddo et Cie


Retrouvez également d'autres vidéos Bourse, avis d'experts sur la Web TV www.labourseetlavie.com

mercredi 5 mai 2010

TzaTziki et Paëlla contaminent l'Europe et Wall Street

Par Didier Testot.
Les semaines passent, et comme toujours, le retour à la réalité des marchés financiers qui dominent le Monde revient. Grèce, Portugal ou Espagne, ce sont toujours des PIGS dont on parle et ce sont eux qui font aussi trembler Wall Street. L'annonce par la Grèce et les autorités européennes d'un accord ce dimanche n'a pas rassuré les marchés.


 (Le Premier ministre grec, Georges Papandréou, le 2 mai 2010 à Athènes./REUTERS)

A ce compte-là on ignorerait presque que les résultats des entreprises (trimestriels) aux Etats-Unis comme en Europe sont meilleurs que prévus. Dans ce climat de panique à répétition, marque de fabrique de cette année 2010, faudra-t-il réécrire le scénario principal des investisseurs qui, il faut le rappeler, était plutôt un premier semestre tranquille, et un second plus incertain.
Pour la tranquilité, on repassera.
Cela implique-t-il de prendre en compte le scénario du pire ? : la Grèce certes bénéficie de son plan de sauvegarde, mais d'autres pays Espagne...sont obligés de naviguer sous la pression des investisseurs internationaux qui ont peur.
La contagion, la panique à l'image de septembre 2008, et donc finalement la double dépression est-elle à craindre ? Personne ne l'évoque ou alors de façon inaudible mais l'épée Damoclès de la dette des Etats  reste là. Plus que jamais la sortie de crise sera compliquée et considérer encore la zone euro comme une zone homogène pour investir n'est plus d'actualité.
La Web TV www.labourseetlavie.com interrogera cette semaine des spécialistes pour faire le point avec eux sur le scénario désormais envisagé.