mercredi 30 novembre 2011

Intervention Yves Bouget Pdg HF Company (Extrait Débat l'Economie en VO)



par Didier Testot
Dans cet extrait du débat économique diffusé sur la Web Tv www.labourseetlavie.com, Yves Bouget revient sur l'attitude du chef d'entreprise dans cette période de crise, mélange d'incertitudes des marchés, de manque de confiance avec des inquiétudes sur la consommation, mais aussi la volonté d'entreprendre. Passionnant.

jeudi 24 novembre 2011

OPA hostile sur Foncière Paris France : la réponse du Pdg Jean-Paul Dumortier Pdg - Vidéo

Jean-Paul Dumortier Pdg Foncière Paris France - Vidéos/Interviews

par Didier Testot
De mémoire de journaliste financier, une OPA hostile dans le secteur des sociétés foncières cotées , c'est du jamais vu. D'où l'intérêt que j'ai eu d'interroger le Pdg de Foncière Paris France, Jean-Paul Dumortier.

Jean-Paul Dumortier Pdg Foncière Paris France (Tous droits réservés www.labourseetlavie.com)

Dans ce dossier Foncière Paris France France, la société fait l'objet d'une OPA hostile de PHRV et elle a annoncé une série de mesures pour contrer cette offre. Jean-Paul Dumortier a ainsi proposé une OPRA (Offre publique de rachats d'actions) au prix de 117 euros, pour contrer cette OPA qui a été proposée à 100 euros.
Une offre en dessous de l'ANR (actif net réévalué), qui se situe à 135 euros par action. Retour sur la stratégie et les perspectives de la Foncière, avant l'Assemblée Générale qui aura lieu le 8 décembre.

mercredi 23 novembre 2011

Denis Lambert Pdg de LDC - Vidéo sur les résultats semestriels 2011/2012

Denis Lambert Pdg de LDC - Vidéos/Interviews

par Didier Testot.
LDC : Résultats semestriels 2011/2012 du spécialiste de la volaille et produits traiteurs.
Retour sur ces résultats, l'évolution de la stratégie en France et à l'international, avec Denis Lambert Pdg de LDC. Comment se présentent les perspectives pour le groupe agroalimentaire, après la forte hausse des matières premières agricoles au premier semestre ? Le second semestre devrait être plus favorable de ce côté là et compte tenu des hausses tarifaires notamment du mois d'août.
Nous avons abordé avec Denis Lambert, l'évolution de la stratégie notamment dans le pôle traiteur, qui a enregistré une perte opérationnelle au premier semestre.



Comment le groupe prépare la période des fêtes, compte tenu de la crise avec de nouveaux comportements des consommateurs ? Autant de réponses dans cet interview à voir sur la Web Tv www.labourseetlavie.com

Pour rappel, selon le groupe, sur le premier semestre de l’exercice 2011-2012 (mars à août 2011), le chiffre d’affaires consolidé est ressorti à 1 343,0 M€ contre 1 229,7 M€ sur la même période de 2010-2011, en progression de 9,2%. Cette croissance du chiffre d’affaires est associée à une hausse de 2,7% des tonnages commercialisés. A périmètre identique, le chiffre d’affaires du semestre progresse de 7,5%. Les tonnages commercialisés sont restés stables sur la période.

dimanche 20 novembre 2011

La France a déjà perdu son triple A et le Politique joue au Chevalier Blanc

Par Didier Testot.
C'est le secret d'Etat le moins bien gardé en France, bien loin de ce que l'on peut faire pour notre force de frappe nucléaire à Brest. Notre triple A, la notation de la dette de la France, est une illusion qui ressemble à celle de notre grandeur passé, lorsqu'on vient voir la galerie des Glaces à Versailles. La puissance de la France, celle de nos Rois bâtisseurs, créée elle aussi sur de la dette, n'est plus.

C'est François Fillon, rappelons-le une nouvelle fois qui nous parlait de faillite en 2007 (Figaro). On le sait, si des plans d'économies viennent d'être annoncés, les dépenses publiques n'ont pas véritablement changé de dimension depuis 2007, cette culture de la dépense aurait d'ailleurs pu continuer si la crise de 2008 n'était pas venue limiter l'ambition dépensière, traditionnelle, des politiques.

Quand on parle de cela à des professionnels des marchés financiers, pour eux, la messe est dite.
Seraient-ils trop pessimistes ? Non simplement leur analyse de la situation les conduit à dire que la notation actuelle de la France ne correspond pas à sa situation réelle, car les agences de notation sont en retard. Il suffit de se rappeler d'ailleurs la dernière crise des subprimes, et leur temps de réaction !
Un financier faisait remarquer qu'il faudrait des agences de notation en priorité, de la transparence sur leur méthodologie qui est contestable, mais que les recherches amenaient bien à cette conclusion. Le Triple A de la France n'est plus et depuis longtemps !

Selon Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand, 250 milliards d'euros sont à renouveler en 2012, une paille ! On voit déjà que le plan de rigueur annoncé, n'est pas à la mesure de l'enjeu.
Les politiques qui veulent garder la main, font comme s'ils l'avaient encore, mais lorsqu'ils se regardent dans la glace le matin en se rasant, ils savent que la "Baraka" n'est plus de leur côté. Ils sont trop tardé, et le temps est leur ennemi depuis le début de la crise. Mais du côté de ceux qui ont de l'argent et qui leur ont prêté, et qui veulent des comptes, surtout des garanties sur le fait qu'ils retrouveront leur argent, placé dans les dettes de l'Etat.

Etonnante ambiance ou vos interlocuteurs sur les marchés financiers ont une lecture tranchée de la situation et pour eux comme on dit l'affaire est entendue, et les politiques qui dès qu'on leur en parle, font semblant d'être scandalisé et vous prennent pour un mauvais Français. Ils sont encore sans doute dans l'illusion d'un Monde des Merveilles, qu'il voit s'écrouler sous leurs yeux.


Le Chevalier Blanc!!! par Aristophane

Pourtant comme pour une entreprise, si le volontarisme est de mise, nier la réalité n'est pas la solution. Et jouer des peurs non plus. C'est sans doute pour cela que la seule voie de sortie qu'ils ont trouvé à ce jour, est de se faire passer pour le fameux "Chevalier Blanc". Pas très sérieux et même plutôt inquiétant, ce déni de réalité.

mercredi 16 novembre 2011

Débat économique avec Daniel Karyotis (Banque Palatine) et Christian Poyau (Micropole) : financement des PME -ETI

par Didier Testot.
En cette période à nouveau difficile pour la zone euro, nous continuons nos débats économiques sur la Web Tv www.labourseetlavie.com afin d'analyser, de réfléchir , de comprendre les ressorts dee cette crise et comment les entreprises font face, s'adaptent, réagissent et préparent leur avenir, donc le notre.

Dans ce magazine en trois parties, nous parlons avec Daniel Karyotis Président du Directoire de la Banque Palatine (partenaire de ce magazine) et qui a écrit récemment "La France qui Entreprend" chez Democratic Book et  Christian Poyau Président de Micropole, une société de conseil et d'ingénierie spécialisée dans la Business Intelligence, du financement des PME et des ETI (entreprises de taille intermédiaire).
En fil rouge, Yves Maillot Directeur des Investissements et Gestion Actions Robeco Gestion qui revient sur la situation dansla zone euro et les conséquences pour les investisseurs, particuliers ou professionnels.

Voici ci-après deux extraits de ce magazine avec d'abord l'intervention de Daniel Karyotis (Banque Palatine)

Dans la première partie, nous commençons par la situation économique en Europe et sur les marchés financiers. Christian Poyau (Micropole) revient dans ce second extrait sur la situation de l'entreprise en Bourse.


Un nouveau débat économique en 3 parties à voir en ligne sur la Web Tv : Débat économique L'Economie en VO.

mercredi 9 novembre 2011

L'Economie en VO : magazine économique avec Georges Liberman Pdg Xiring et Eric Cohen Pdg Keyrus

par Didier Testot
Dans notre série de débats économiques réalisés dans le cadre du magazine "l'Economie en VO" en partenariat avec la Banque Palatine, un nouvau numéro a été mis en ligne.
C'est un débat avec Georges Liberman Pdg Xiring et Eric Cohen Pdg Keyrus, deux entreprises au profil très tourné sur les technologies, dans un contexte économique marqué par un G20 sous influence grecque. Comment ses entreprises voient la situation économique actuelle évoluer ? Quelles décisions prennent-elles dans ce nouvel environnement ?
Tous droits réservés www.labourseetlavie.com
Les entreprises risquent-elles de manquer de munitions pour réaliser des opérations de croissance externe ? Toutes ces questions en pleine tourmente financière, avec des dirigeants qui parlent de leur stratégie.
Non décidément, l'économie peut être intéressante, pour peu qu'on prennent le temps de poser les questions à ceux qui l'a font. En fil rouge Mathieu Plane économiste à l'OFCE.

mercredi 2 novembre 2011

Nouveau Débat économique avec Régis Arnoux Pdg de CIS Catering et Chris Connors Directeur Général France & Benelux chez HCL Technologies

par Didier Testot.


Il n'y a pas que "Capital" dans la vie, on peut parler d'économie, sans caricatures avec des invités qui s'expriment sur l'actualité économique et financière. C'est l'objet de notre débat économique dans le cadre du magazine "l'Economie en VO" en partenariat avec la Banque Palatine.
Débat avec Régis Arnoux Pdg de CIS Catering et Chris Connors Directeur Général France & Benelux Benelux chez HCL Technologies.

CIS Catering est une entreprise basée à Marseille qui est présente dans de nombreux pays et offre des services (cantine, hôtel plateformes.. logement nourriture services..) pour des acteurs du secteur minier et pétrolier notamment.

HCL Technologies est une entreprise indienne de services informatiques qui a connu au cours des dernières années une forte croissance malgré la crise. Le pdg de la société Vineet Nayar a écrit un livre à succès "Les employés d'abord, les clients ensuite" (Employées First, Customers Second), qui montre la transformation de cette SSII indienne en prestataires de services de niveau mondial. Un parcours intéressant à découvrir.

Studio d'enregistrement de l'émission "l'Economie en VO"

Deux entreprises au profil très international, dans un contexte économique perturbé. Comment s'adaptent-elles ?

La première partie nous amène aussi avec Christian Parisot à décrire par le menu la situation économique en Europe : la Grèce reste au coeur des inquiétudes.

La seconde partie nous amène à comprendre les enjeux de l'évolution de la stratégie de ces entreprises dans un contexte économique délicat (crise de 2008, situation différente dans les pays émergents et les pays de la zone euro..)

La troisième partie nous amène à analyser les perspectives pour ces entreprises, des acquisitions ciblées en Europe pour HCL Technologies, des développements majeurs au Brésil pour CIS Catering.
En fil rouge toujours Christian Parisot (Aurel BGC).