samedi 21 décembre 2013

Labourseetlavie.com ne découvre pas le coeur artificiel de Carmat en 2013, elle le connait depuis 2010

par Didier Testot
Cela fait désormais plusieurs mois que des ministres, un Premier Ministre ou un Président de la République communiquent sur telle ou telle entreprise française exemplaire dans tel ou tel domaine. Biotechnologies, Medtech, souvent des PME ou des ETI peu connues du grand public, mais très souvent traitées lorsqu'elles sont cotées en Bourse, par la Web Tv www.laboursetlavie.com. C'est le cas de la dernière en date félicitée par le Président de la République, Carmat, qui fabrique un coeur artificiel et qui a réussi la première transplantation sur un malade.
Il se trouve que Carmat n'est pas une inconnue, et nous avions même parlé en septembre dernier avec son Directeur Général de cette transplantation, Marcello Conviti nous exposait la stratégie de l'entreprise et ses projets. Mais c'est depuis son introduction en Bourse, en 2010 que nous suivons cette entreprise : http://www.labourseetlavie.com/recherche.html?q=carmat

Ravi que le Président de la République découvre un savoir-faire français dans ce domaine, et je l'invite ainsi que son Premier Ministre et ses Ministres du redressement productif ou pas, à parcourir le contenu de la Web Tv www.labourseetlavie.com, première base de données à ce jour sur les PME grandes ou petites cotées à la Bourse de Paris. 
Des pépites en France, il y en a, souvent du côté des PME, ou des ETI, et elles sont à mettre en avant, car si l'on revient un instant à ce projet de coeur artificiel, c'était un pari fou, voyez ce qu'en dit l'un des actionnaires historiques, le fonds Truffle, et son Président Philippe Pouletty, sur ces entreprises avec des technologies de rupture" : http://www.labourseetlavie.com/videos/l-interview/philippe-pouletty-fondateur-truffle-capital,910.html

Alors Bienvenue Monsieur le Président et n'oubliez pas que ces PME - ETI sont aussi l'avenir de la France, et que votre courbe du chômage que vous regardez de près me semble-t-il, pourrait vraiment s'inverser si vous donniez "vraiment" de l'air à ces PME pour qu'elles grandissent et conquièrent le Monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire