mardi 3 mars 2009

Les PIGS après les BRICs

par Didier Testot.
Pendant des années lors des entretiens avec des économistes, nous avons parlé de l'acronyme BRIC pour désigner les pays suivants : Brésil, Russie, Inde, Chine. Ces pays étaient les symboles de la nouvelle croissance économique mondiale. Avec des croissances détonnantes en comparaison de nos pays dits développés. Ces pays émergents nous épataient par leur dynamisme.
Depuis la crise est passée par là et si tout n'est pas remis en cause pour l'instant, la croissance de ces pays a tout de même ralenti, suivant la crise financière et économique mondiale.
En parlant ce matin avec un intervenant sur les marchés financiers, je découvre un nouvel acronyme PIGS (Portugal, Irland, Greece and Spain).
Cet investisseur pronostique même une sortie de ces pays de la zone euro.
BRICs, PIGS, les investisseurs ont toujours aimé les symboles, l'histoire enfantine raconte que des PIGS ont eu besoin de BRICs pour tenir le coup et se protéger face au danger. Nous aurons nous aussi besoin des BRICs pour atténuer le choc de la crise économique mondiale.
D'autant que lorque le premier assureur mondial AIG est capable de perdre 61,7 milliards de dollars (48,17 milliards d'euros) sur le dernier trimestre, les investisseurs ont de quoi être inquiet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire