dimanche 30 mai 2010

L'Europe joue la division

par Didier Testot.
Les semaines passent, la situation dans la zone euro ne s'améliore pas, au contraire. Si la dégradation de la note de l'Espagne par l'agence de notation Fitch ressemble à du déjà vu, les actifs avec des subprimes très bien notés pendant des années, puis dégradés, alors que leur valeur s'était déjà dépréciée, annonçant le pire, c'est aussi l'Europe qui transpire de la mésentente franco-allemande.
Or tant que la France et l'Allemagne n'ont pas trouvé le moyen institutionnel, pratique, visible, équilibré, pour sortir l'Europe de l'impasse dans laquelle elle s'est mise, les "marchés", les gérants d'actifs internationaux défieront les politiques. Et ceux qui en paieront le prix, cela a déjà commencé, sont les peuples européens avec le chômage de masse.
Dans ce contexte, les mesurettes, les déclarations devant les caméras de TV ne suffisent plus, il faut des actes, des décisions acceptables par tous et efficaces pour retrouver de la croissance.
La Web Tv www.labourseetlavie.com continue de dialoguer avec les observateurs et acteurs de cette crise. Avec des invités qui donnent leur vision de la crise dans la zone euro et les implications des décisions ou non-décisions des Etats.
Ce sont des vidéos qui nous donnent un éclairage sur une crise qui reste hors du commun, quoiqu'en disent les plus optimistes, et dont personne ne sait réellement aujourd'hui comment elle peut évoluer !

Jean-Louis Mourier Economiste Aurel BGC : interview









 Mathieu Plane Economiste OFCE : interview
Xavier Nicolas Resp. Gest. obligataire Aviva Inv. France : interview


Laurent Berrebi Chef économiste Groupama AM : interview








Philippe Waechter Directeur des Etudes Eco Natixis AM : interview









Pour finir les matières premières peuvent-elles subir les conséquences de ce qui se passe dans la zone euro,
quid de l'or et des valeurs minières ?

Jean-Bernard Guyon est Vice-Pdt Commodities AM : interview



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire